Le nouveau Garz est sur la Sout’

Accompagné d’un casiotone, GARZ réinterprète Oblomov (c’est-à-dire, lui-même entre 1994 et 2007). C’est doux, délicat et carrément groovy !