« Vie nue », le film d’Hélène Crouzillat dans les rues d’un Paris figé et funèbre

« Derniers jours d’une vie. Tu accomplis ta tâche intensément pour réfréner la rage qui te tient le ventre, brûlante et anarchique.« 

publié sur lundi matin